Suis je un homme...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Suis je un homme...

Message par lordgrosbaf le Ven 13 Jan - 15:28



C'est lors d'un matin de pluie, dans une grande chapelle de la religion du Christ, entourée de pleurs, de larme et de désespoir, dans la citée d'Emera Atabest que Elonac s'était perdu  lui aussi, le regard vague et  dans des souvenirs macabre qui ne lui appartenais pas, sa nuit agitée des éternels cauchemars d'une vie qui n'étais pas la sienne...et bercé encore par les images de sa bataille à la Pyrrhus de la veille, de ses cris,de ces couleurs vive et de ces visages marqué dans la terreur et la mort, peignant un tableau indélébile dans le cœur et l'esprit du bâtard.

La peine, et mille question au cœur, que de désespoir il tomba à genoux, tenant fermement son arme d'une main comme dernière fierté guerrière,,devant l'autel irradié du peu de Lumière que ses nuages assombrie filtrée, Qu une seul question lui traversa l'esprit, quel homme était t'il...? En était t'il même un...
Née hait et différend, formée pour manipuler  ou détruire,punie par tout les dieux Bénéfique possible de ces rêves et de cette existence de haine et de destruction qu'il apporte dans son propre sillage...

Et c'est aussi en ce lieu de désespoir, qu'une lueur d'espoir aussi imprévue qu'incongrue pour Elonac, qui n'est autre que l'une des dirigeante de la citée, et dame de foi et d’église qui approcha du désespéré personnage.

*aussi surprise qu'interloqué, et d'une voix douce l'interpeller*

-sieur Elonac, une surprise que de vous voir en ces lieux, je ne vous pensez pas croyant de notre dieu

*c'est tournant le visage et d'un regard un peu hagard et sans conviction que l'homme répond calmement*

-Hmm, Dame...Je ne me pensais pas moi même, je me suis égaré... Je...J'ai une question pour vous, Dame de foi et de ces lieux...Que suis je...Que je suis pour votre dieu...? un monstre ? une arme juste bonne à être utilisé ? que...

Et c'est interrompue par un sourire et une voix désarmante par sa bonté et sa bienveillance, une main délicate approchant de son visage pour le poser sur sa joue, tombant sa capuche et dévoilant le visage de l'homme, déchiré par le doute

-Elonac...sachez que je ne puis parler en nom de dieu, et c'est seulement en votre coeur, que vous trouverez la paix avec lui.

-Mais ici sur terre, dans nos contrées, vous avez les traits des sauveurs, d'un peuple ancien venue nous libérer de l’oppression et de l'esclavage, comme si dieu vous envoyé comme un message d'espoir et de lutte, Je vois devant moi un...homme, un cœur avec autant de question que les hommes qui nous défendent, gardez espoir car nous l'avons en vous et tous vos amis qui nous défendent , vous ne croyez peut être pas en mon dieu mais croyez en vous et en vos amis.

Et écoutant attentivement la voix et les propos rassurant, de cette dame, comme touché, revigoré par ses propos que le soldat balaya les sombres pensées qui le harassé, repensant à  Varesh, et sa détermination de fer à combattre la machine pour les siens, à cette curieuse mais intimidante officier de Togarini Azénor, forçant le respect pour sa fidélité et son zèle quasi fanatique. Ou encore pour sa famille, ses camarades, et ceux à venir...*


Que déterminé Elonac sourit vers la dame des lieux, reprenant un visage fier, courbant l'échine de respect devant la dame d'église, se retirant dans un dernier merci, retournant vers la sortie, à son devoir et la plus grande guerre qu'il aura à menée.
avatar
lordgrosbaf

Messages : 76
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 22
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum